17 Octobre 2014

Boîte froide et détecteurs (FPCA)

© AIRBUS D&S

FPCACoupe FPCA

La boîte froide sera refroidie par une machine active à une température autour de 75°K.
Elle comprend :

  • Une optique froide qui définit le champ et la pupille. Cette optique réalise une imagerie pupillaire (permise par la compensation de champ) afin de rendre l'instrument moins sensible aux imperfections de réponse spatiale des détecteurs. L'optique froide permet également de séparer le signal en 4 bandes spectrales différentes.

  • 4 boîtiers de détection hermétiques fermés par des lentilles traitées antireflets. La bande B1 est à base de détecteurs photoconducteurs "multistrips" (autorisé par la qualité de l'imagerie pupillaire). Pour les voies B2, B3 et B4 les détecteurs sont issus de technologies photovoltaïques classiques. L'utilisation de détecteur de type mono-élément travaillant en capteur de flux (radiomètre) est rendu possible grâce à la compensation du champ. Ils sont également parfaitement adaptés à un échantillonnage en différence de marche.